Friday, 27 October 2017

Allaiter après une césarienne :


Hélène, 35ans, chargée d’études
"Jean est né en février 1999. L’accouchement par césarienne fut pénible avec une forte hémorragie de la délivrance nécessitant une transfusion sanguine. Le bébé atteint d’un streptocoque B fut transféré en pédiatrie. Je ne m’étais pas documentée sur l’allaitement pensant que c’était « facile ». J’ignorais l’existence du tire-lait, jusqu’au moment où on me l’a apporté pour amorçer la lactation, 20 heures après la naissance ! La première mise au sein eut lieu près de 36 h après la naissance !! J’étais particulièrement motivée après un accouchement que je considérais comme « raté ». Mais les conditions d’allaitement en néo-natalogie étaient inadéquates, le bébé faible, une sensation d’isolement…. Le bébé fut finalement allaité via un tire-lait électrique durant un mois et demi.
Colette est née en juin 2001. Compte-tenu des antécédents, les médecins ne voulaient pas prendre de risque et ont programmé une nouvelle césarienne. Mon gynécologue m’avait dit qu’après un premier « échec », il y avait peu de chance que je puisse allaiter. Mais une fois l’intervention finie, ce fut ma première question. Une adorable sage-femme m’a apporté le bébé en salle de réveil 2 h après l’intervention, sans problème. Mon allaitement dura 6 mois.
Cette réussite m’a vraiment aidé à prendre ma revanche sur des naissances « frustrantes » que sont les césariennes !"

Sylvie, 30 ans, enseignante
"La première fois que j’ai vu allaiter, c’était un an avant la naissance de mon fils. L’allaitement n’appartient pas à ma culture familiale. En plus, mon fils est né par césarienne et régurgitait beaucoup. Il a donc fallu que je bataille avec mon entourage familial pour pouvoir l’allaiter. Grâce à un soutien associatif et amical, j’ai pu lui donner le sein pendant six mois, jusqu’à mon retour au travail. Le lait maternel est pour moi l’aliment le meilleur parce qu’il est le plus naturel et le plus pratique parce qu’il est toujours disponible."

No comments:

Post a Comment